le temps des gitans



temps des gitans - l'opéra fr
English version

Mise en scène Emir Kusturica
Texte de Nenad Jankovic
d’après le scénario original de Gordan Mihic et Emir Kusturica
sur une idée de Marc di Domenico
en langue tzigane (sous-titrage en français)
Musique Dejan Sparavalo / Nenad Jankovic / Stribor Kusturica
Scénographie Ivana Protic
Costumes Nesa Lipanovic

Dossier de présentation - Dossier de Presse - Photo de Presse - www.timeofthegypsies.com

Emir Kusturica a eu une idée de génie en adaptant pour la scène son film mythique Le Temps des Gitans.
Il s’est naturellement moqué des convenances et a crée librement un spectacle exubérant, éblouissant de beauté, où la puissance expressive de la musique tzigane et de ses chants est livrée avec ferveur par les dépositaires de la tradition..
Le décor poétique et fou, le talent sans complexe des 40 comédiens, chanteurs  et musiciens , dont les membres du fameux No Smoking Orchestra,  et la mise en scène magique de Kusturica en font un magnifique spectacle populaire à découvrir dans une mise en scène exceptionnelle

01 aout Anapa (russie) Festival Kubana

temps des gitans - l'opéra


Après,

L'OPERA NATIONAL DE PARIS BASTILLE
15 représentations
du 26 juin au 15 juillet 2007
45 000 spectateurs
*****
LE PALAIS DES CONGRES DE PARIS
11 représentations
du 23 au 30 mars 2008
32 000 spectateurs
*****
SAVAT CENTAR, BELGRADE (SERBIE)
5 représentations
du 10 au 15 novembre 2010
20 000 spectateurs

C'est à nouveau "Le Temps des Gitans" !


“It is just the kind of show he might take to the New York City Opera”
The New York Times
---
« Opera with attitude, guitars and a dose of mayhem »
The Herald tribune
---
“Le Temps des Gitans era un fresco exuberante, colorido, pintoresco y lirico de un
mundo que se sostenia gracias a la vitalidad que Kusturica insufla”

El Pais
---
« Eine einfallsreiche Sczenographie.Stürmisscher Applaus des begeisterten Publikums »
Süddeutsche Zeitung

SYNOSPIS
Dans un petit bidonville tzigane vit une famille composée de deux enfants sans parents. Ils sont élevés par leur grand-mère et leur oncle. Le jeune homme, fort sympathique, est amoureux d’une fille du voisinage harcelée par l’oncle, qui est coureur de femmes. La soeur du jeune homme est une handicapée grave ; elle est en fauteuil roulant.
L’amour entre le garçon et la fille du voisinage est entravé par la mère de celle-ci. Elle voudrait marier sa fille avec quelqu’un de riche.
Un grand businessman revient au bidonville. Sa grande richesse est d’origine douteuse. Il tient une conférence de presse dans le cadre de la campagne d’inauguration d’un monument à la gloire de sa mère. Son discours se termine par une beuverie interrompue par une mauvaise nouvelle : son enfant est malade. La grand-mère du jeune homme est l’unique personne capable de guérir l’enfant. Quand elle le fait, le businessman promet d’emmener ses deux petits-enfants à l’étranger, faire guérir la fille et rendre riche le garçon. Leur départ pour l’Italie est arrosé de larmes.
Mais les promesses du businessman se transforment en cauchemar : la soeur en fauteuil roulant est confiée à un maquereau qui en fait une prostituée mendiante et le frère se recycle en voyou.
Dans un hold-up réussi, le jeune homme dérobe des oeuvres d’art d’un grand musée. Entre-temps, son oncle harcèle sa bien-aimée, lui promet des châteaux en Espagne et gagne son coeur et son corps. Le jeune homme rentre chez lui, mais à la place de la maison promise et sa bien-aimée qui l’attendrait fidèlement, il retrouve sa vieille masure et sa chérie engrossée par son oncle. À l’instigation de sa grandmère, il accepte quand même de se marier, mais ne veut pas reconnaître l’enfant.
Les noces, qui commencent tristement, ont une fin tragique. Le jeune homme tue son oncle, sa femme accouche d’un fils et meurt. Le jeune homme tient sa promesse : il abandonne l’enfant.
Des années plus tard, le jeune homme devient un grand criminel. Dans son camp pour mendiants, il reconnaît un jour son propre fils. La police lui amène sa soeur, qu’il n’a pas vue depuis des années. Elle n’a plus de mains. Il comprend que derrière cet acte se cache le businessman qui jadis l’avait fait venir dans le vaste monde. Le jeune homme décide de se venger.
Avec l’aide du nain, son ami d’enfance, il arrive aux deuxièmes noces du businessman. Au cours d’une partie de bonneteau, il le tue, mais, à son tour, il perd la vie dans un règlement de comptes avec la mafia.
Son corps est exposé devant la cathédrale. Son fils s’approche du cercueil et vole les pièces d’or posées sur les paupières de son père. Tous les Tziganes chantent une prière demandant à Dieu une nouvelle vie. La cathédrale s’envole dans les cieux emmenant les Tziganes avec elle.

gypsy time

 

  temps des gitans - l'opéra Disponible saison 2013/2014
Dossier de présentation - Dossier de Presse - Photo de Presse - www.timeofthegypsies.com
yapucca   Contact
Le Temps des Gitans
  ++ 33(0)299 67 63 31
     

www.yapucca.com

YAPUCCA Productions
24, boul. Voltaire
35 000 Rennes